ExpatClic Forums: Expat en Angleterre - ExpatClic Forums

Jump to content

Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

Expat en Angleterre veux rentrer

#1 User is offline   abeytu 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 1
  • Joined: 08-April 12
  • Gender:Female
  • F/M:Female

Posted 09 April 2012 - 09:32 AM

Bonjour,

Je suis expatriée en Angleterre depuis un an et 5 mois (le 29 de ce mois). Je n'ai pas choisi l'Angleterre c'est l'Angleterre qui m'a choisi. Diplomée d'un école d'ingénieur en juin 2010 je commence à chercher du travail, j'avais effectué mon stage de fin d'études en Suisse Romande (7 mois) c'était bien et je décide de ne pas me limiter à la France pour ma recherche d'emploi. J'ai répondu à des offres en France, Belgique, Suisse, UK.
En France on ne veut pas des jeunes diplomés mais en Angleterre après 2 entretiens téléphoniques et un entretien sur site j'ai été embauchée.

Je me suis installée dans une ville de la banlieue de Londres, disons que c'est la ville la plus moche qu'il m'ait été donné de voir et aussi la plus chère (au niveau des loyers).Je suis arrivée avec ma valise (personne ne m'a aidée pour le déménagement).

J'ai assez vite trouvé un studio (une aubaine dans un endroit ou la coloc est la règle, du mois je le pensais). Je m'y suis installée début décembre 2010, au début ça allait et puis en Mars la proprio a commencé à couper le chauffage, elle ne voulait pas payer, mais moi je me gelais. ce moment encore je pouvais encore lui demander de l'allumer si j'avais froid, en Avril c'est devenu pire, j'ai eu vraiment froid (mais j'avais signé un bail)je gardais constamment mon manteau à l'intérieur, pour la douche je mettais tout (serviettes, vêtement prévu) accroché au dessus de la cabine. Je laissais l'eau chaude couler une dizaine de minutes pour réchauffer la cabine, puis y entrais, me déshabillais (je jetais les vêtements par dessus), je pouvais enfin me doucher, je me séchais et me rhabillais dans la cabine). "L'été" est arrivé (enfin 20°C l'après midi avec un vent froid ça ne mérite pas le nom d'été), c'est la saison ou l'on ne met plus de chauffage mais la clim (au travail on avait la clim dans les labos, une horreur) et c'est là que je me suis pelée. J'aurais du quitter ce fichu appartement mais j'ai été bête. Je suis partie en Octobre ça c'est mal passé avec la proprio, elle est alcoolique (pour louer j'étais passée par une agence mais la proprio a rompu le contrat avec l'agence et a reçu ma caution, qui a du passer dans la boisson). Je lui ai dit que je partais à cause du froid, j'avais essayé d'en parler avec elle, à ce que j'ai compris (au début je croyais que j'avais des problèmes de compréhension mais je crois que c'était son discours qui était incohérent) elle attendais qu'il fasse 15°C dedans pour allumer. Elle m'a dit un jour "if you feel cold I won't put the heating on, if you feel cold go back to France".
Bien sur elle ne m'a pas rendu ma caution car cette pétasse a trouvé l'appart humide (à qui la faute ?) adieu mes 975£.
A cette période j'étais vraiment très mal mentalement et physiquement, je n'avais plus d'appétit, je passais mon temps entre le travail et le lit (sous les couettes je n'étais pas glacée). Mes collègues et surtout ma chef m'ont bien soutenue, sinon j'aurais donné ma démission et pris un avion pour la france.
Maintenant je suis en coloc, au moins je n'ai pas froid (dans ma chambre) mais c'est pas la joie, j'ai du mal à dormir à cause du bruit, la maison est ainsi, il y a deux couples et deux autres gars dans la maison. Le couple polonais au dessus a sa cuisine et sa SDB mais je les entends marcher, jusqu'a minuit ou plus parfois, ce matin je ne sais pas s'ils s’entraînaient pour un marathon dans leur studio mais ils m'ont tiré du lit (dommage c'est férié c'était ma dernière chance de dormir un peu ce long week end, 4 jours de repos et encore plus crevée). Si quelqu'un ouvre une porte dans la maison j'entends, si quelqu'un va au toilettes la nuit ça me réveille, si quelqu'un pète j'entends. La coloc me lasse vraiment, et cela n'améliore aucunement ma vie sociale (qui est inexistante) les 2 couples parlent entre eux leur propre langage (polonais ou indien), il y a un gros con on lui dit "hello" il repond "hmm", il ne bouffe que de la créatine, se ballade quasi à poil dans la maison (il porte un calbut moulant, on voit tout) en plus la créatine ça marche pas on ne voit que sa bedaine. Il se lève à 5 heures du mat pour prendre un bain de bouche et faire sont rot devant ma porte. L'autre gars est toujours pendu à son téléphone. Je ne bouffe que du micro-ondes (au moins c'est propre) et je ne cuisine pas car les autres font beaucoup de cuisine, ce qui suppose d'ouvrir portes et fenetres, du coup il fait froid dans la cuisine et je n'y reste pas (je ne suis pas remise, mon corps m'en veut toujours de mon séjour chez l'autre pétasse). Je passe sur la salle de bain inondée, les taches suspectes au bord des toilettes...

Habiter ailleurs je me dis que dans tout autre maison partagée ça sera équivalent ou pire, je pourrais avoir froid (j'ai visité des maisons glaciales), les anglais sont radins sur le chauffage et moi je suis frileuse. Louer en indépendant c'est trop cher, faudrait que j'achete des meubles, les offres de studio sont très très rares et faut compter parfois dans les 800£/mois. Je ne veux pas faire ma vie ici et j'ai peur de me faire encore arnaquer (ça arrive souvent que les étrangers se fassent voler leur caution ici).

Je reve d'un appart à moi, d'une baignoire ou me relaxer, impossible dans ce pays.

Ce qui me fait encore hésiter ben c'est le travail ! Je suis en CDI ! Le travail est intéressant, je fais du développement et de la validation de méthodes analytiques pour l'industrie pharma. Il y a une bonne ambiance dans mon équipe, ma chef est super (pour le moment elle est en congé mat), jai été notée "top performer" et mes compétences sont appréciées. Espérons que le manque de sommeil ne me fasse pas faire trop de bêtises et rater mes manips (mardi dernier les résultats avaient l'air bizarre, j'ai du faire une erreur, ça arrive certes mais ça ne m'arrivait pas avant).
Retrouverais je un travail aussi intéressant en France (je vise une ville moyenne ou l'on peut encore se loger correctement). Le salaire n'est pas le souci (si dans les deux cas je peux avoir un appart à moi, un petit chez moi et pas un grand chez les autres, je choisirai en fonction de l’intérêt du poste et non pas du salaire).
Aussi si je veux la France c'est parce que j'aimerais avoir le permis (mon code expire en septembre 2013 et j'ai fait pas mal d'heures de conduite mais je n'étais pas prête pour conduire seule), si je pouvais l'avoir ce serait ce débarrasser d'un gros handicap dans la vie privée comme dans la vie professionnelle.

Les doutes maintenant:
- retrouverais je du travail sur le marché français ?
- Est ce que l'on me donnera mes chances comme en Angleterre ?
- Je n'ai pas envie de "lâcher" mes collègues et ma boss, mémé si l'on n'a de relations que professionnelles ?
- La solitude est aussi un problème pour moi ici, mais le problème vient peut être de moi seulement et donc je le traînerais partout ? Suis je asociale ?

Autre chose durant ces 17 mois PERSONNE n'est venu me rendre visite (d'accord en coloc je ne peux pas recevoir mais rien ne m'empeche de prendre quelques jours de congé pour visiter un peu et dans ce cas aller à l’hôtel), est vraiment parce qu'ils ont peur de l'avion ? parce qu'ils ne parlent pas anglais ? ou juste qu'il s'en foutent ?

Voila

Merci d'avoir lu jusque là.
0

Share this topic:


Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

1 User(s) are reading this topic
0 members, 1 guests, 0 anonymous users