ExpatClic Forums: Période de déprime après 6 mois... - ExpatClic Forums

Jump to content

Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

Période de déprime après 6 mois...

#1 User is offline   expatwafe 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 5
  • Joined: 27-February 10
  • Gender:Male
  • F/M:Female

Posted 27 February 2010 - 08:52 AM

Bonjour,

Je vis depuis 6 mois en Afrique (Ghana) où mon mari travaille pour une société européenne. C'est ma 1ère véritable expatriation en dehors de l'Europe. J'ai vécu 2 autres expats, mais à chaque fois j'ai pu retrouver une activité professionnelle me convenant.
Depuis qq semaines, je n'arrive plus à me retrouver. Je suis d'habitude qq de positif et de dynamique et là...je passe une période de baisse de moral.
J'ai vécu des moments extrêmement durs, à cause d'une épidémie qui a tué un grand nombre de chevaux, l'équitation étant ma passion et ma bulle d'oxygène. Je me suis beaucoup impliquée dans la résolution de cette crise, et j'ai l'impression d'en payer les pots cassés, de plus les conditions sont vraiment mauvaises ici pour une amoureuse des chevaux. Je me suis en effet rendue compte de l'inertie des locaux mais aussi des incroyables frustrations des expats!
Parallèlement à cette situation, j'éprouve d'autres problèmes, à savoir que j'ai l'impression de ne pas être moi-même avec les connaissances que je me suis faite (je suis dans mon rôle...). J'ai l'impression de parfois d'être parano lol, qu'il y a toute une série de personnes qui ne m'apprécient pas et parles de moi derrière mon dos.
Quand je suis arrivée, mon mari m'a demandé de faire un effort et d'être socialement impliquée (ce que je n'ai pas fait les autres fois, ayant moi-même un super job et donc n'éprouvant pas le besoin de rencontrer des gens de cette manière, et en plus j'avais mon cheval qui me prenait bcq de temps et me donnait bcq de bonheurs). J'ai donc fait tout ce qu'il fallait...café et sorties entre femmes.
Je suis qq qui fait vite de nouveaux contacts (job de commerciale), je suis débrouille, ouverte etc...et pourtant je ne me sens pas à l'aise. J'ai un coté un peu rebelle et sauvage qui fait que je ne veux pas que mon entourage me formate. J'ai l'impression que tout va trop vite au niveau relationnelle, on se fait vite des copains, certaines personnes sont des vampires, m'utilise pour tous les bons plans, sont jalouses etc...bref, j'en ai marre de tout ce cirque et je me demande de plus en plus si ce n'est pas moi qui me fait des films...
Ici, je me sens "obligée" de composer avec mon entourage en partie à cause du job de mon mari et pour éviter de devenir une femme "ours" qui ne verrais plus personne :-). J'ai néanmoins quelques "bonnes" copines mais encore un truc général ici, personne ne sait gardé qc pour lui... j'expose mes états d'âme et cela fini par ce savoir (chose que je ne veux pas, par fierté ou autre, j'en sais rein!);

Heureusement j'ai mes enfants qui eux sont heureux (du moins plus que moi) c'est déjà une bonne chose! Pour le moment mon mari s'éclate dans son job mais s'il devait avoir une période plus difficile lui aussi, je serais incapable de le soutenir. De son coté, il ne comprend pas trop ma situation... j'ai tout pour être heureuse et je ne le suis pas...du moins pour le moment.

Voila en qq lignes mes principaux ressentis..

A bientôt
0

#2 User is offline   Nataliexpat 

  • Member
  • PipPip
  • Group: Members
  • Posts: 22
  • Joined: 17-September 09
  • Gender:Male
  • F/M:Female

Posted 27 February 2010 - 03:14 PM

Bonjour,

te voici entrain de passer un etape.
Tout d'abord felicitaion de t'y etre mise tout de suite pour aider pour la crise concernant les chevaux. Bravo a toi car quand on arrive dans une nouveau pays, la plupart d'entre nous sommes centrees sur notre famille et en quelque sorte notre propore survie. Ce n'est pas donne a tous le monde de se lancer directement dans une cause si difficile. Bravo...
Tu te trouves maintenant dans une phase de creux. 6 mois c'est en general le temps pour l'epouse accompagnante pour installer sa famille, trouver plus ou moins ses marques et organiser la vie familiale. Et crois moi, ce n'est pas beaucoup. certain postes, j;ai mis plus d'un an...(je ne suis pas une rapide!).Tu peux etre fiere de toi pour ce que tu as accompli. Une transition est une aventure et quand tu dis que tes enfants semblent heureux, sache que tu y es pour beaucoup...je te propose meme de celebrer cela avec ta famille!
Maintenant, comme tu le dis, c'est un regard sur toi que tu dois porter. Quand tu dis que tu n'est pas toi-meme pour l'instant, c'est tellement ce que nous avons toutes vecus. Il est difficile d'etre soi meme quand notre identite est mise a l'envers. dans le pays ou tu habitais avant, tu avais tes references, tes habitudes, ton propre systeme de soutien... ici...tout est a re-crer. Il est donc en effet difficile de vivre sa personnalite avec tant de stress.
Voici quelques questions que je te propose de te poser pour avancer dans cette perspective de creer une vie au Gahna qui te serait heureuse et epanouissante.
Que'est ce qui est important pour toi de maniere generale dans la vie? Que desires-tu de ce temps au Gahna? Comment aurais tu envies de te sentir en quittant le pays? as-tu envie de d'accomplir quelque chose, de te reposer, de te former a quelque chose de nouveau, de decouvrir la culture? C'est la ou cela commence. Tu t'es concentree sur les autres pendant 6 mois, tu as fait une super boulot... maintenant, le centre c'est toi.

bonne chance
Je suis de tout coeur sur le meme continent que toi!
Natalie
Natalie Tollenaere
Life coach pour familles en expatriation
www.natalietoll.com
natalie.toll@gmail.com
0

#3 User is offline   expatwafe 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 5
  • Joined: 27-February 10
  • Gender:Male
  • F/M:Female

Posted 07 March 2010 - 09:08 PM

Bonjour Natalie,

Merci pour ta réponse. La mienne est un peu tardive, mais nous avons passé une semaine au Mali en famille (très chouette et bon dépaysement!!). Depuis mon poste, je me sen un peu mieux, j'espère que je vais arriver à rester comme cela...
Par rapport à ce que tu me dis, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais pour le moment, je ne sais pas encore vraiment ce que j'ai envie de faire. Je prend des cours d'anglais (de perfectionnement). Je me suis aussi dis que je devais "bouger" mes fesses, et je me rends compte que mon principal problème est le manque de reconnaissance professionnelle...
J'avais un bon job, je pouvais "égaler" mon mari et maintenant je me retrouve en situation "d'infériorité", sans aucune valeur ajoutée à mes yeux biensûr. Du coup je prospecte certaines pistes d'import/export...et je verrai. mais là encore, je ne suis sûre de rien...
L'autre bonne nouvelle, je rentre pour 2 semaines en avril en Europe!!! J'ai besoin de retrouver mes amis, ma famille et la civilisation!!!!

Merci encore pour ton soutien.
0

#4 User is offline   Isabellex 

  • Senior member
  • PipPipPip
  • Group: Members
  • Posts: 5,295
  • Joined: 03-March 03
  • Gender:Female
  • F/M:Female

Posted 08 March 2010 - 05:43 AM

Quote

J'avais un bon job, je pouvais "égaler" mon mari et maintenant je me retrouve en situation "d'infériorité",


C'est le revers de la médaille du féminisme....

Pourquoi l'existence mais surtout la reconnaissance de la femme passerait systématiquement par le travail ? N'est-ce pas aussi magnifique, aussi remarquable d'être une mère au foyer ?

Pourquoi faudrait-il associer le métier de mère au foyer comme un métier de nunuche ?

Si nous les femmes, nous aussi, nous jouons au même jeu que celui des hommes alors je suis tout sauf une féministe.

Ta vie se présente différemment aujourd'hui. Comme ce fut le cas pour la mienne, il y a 27 ans. La mutation de mon mari, mon suivi avec notre petit bonhomme de 14 mois, cette opportunité d'une autre vie, d'une vie en expatriation fut la raison de ma nouvelle vie que je n'ai effectivement pas choisie, cette vie d'une mère au foyer mais que je ne regrette aujourd'hui pour rien au monde.

Suis-je pour autant une imbécile ?

Quand je regarde ma vie, je me dis : tu avais un gosse, tu travaillais, tu jonglais avec les horaires, les missions à l'étranger de ton mari, ta nourrice, les visites à l'hôpital car ton petit garçon avait mal démarré dans la vie... etc... etc... bref un quotidien parisien fait de "métro-boulot-nourrice-maison-dodo" que beaucoup d'entre nous connaissent....

Et si... et si.... et si... il n'y avait pas eu cette première expatriation...

Tu serais une femme d'affaires qui aurait peut-être réussie la carrière prometteuse qui s'ouvrait devant toi...
Peut-être bien que oui ! Peut-être bien que non !

Mais, mais mais....

Serais-tu l'heureuse mère de 4 enfants que tu chéris, que tu as élevés et qui font ton bonheur ?

Je n'ai pas la réponse.... à ces "SI"

Je ne veux surtout pas avoir de regrets pour ce que j'ai fait ou pas fait.

La vie, MA vie, s'est présentée ainsi pour moi... j'ai suivi le chemin tracé... et j'ai tout simplement vécu au jour le jour, comme toute mère (aussi bien celles qui travaillent que celles qui sont au foyer). J'ai, en d'autres termes, "fait avec".

Suis-je inférieure, suis-je nulle, suis-je une bonne à rien... ?

Honnêtement, je ne le crois pas..

Expatclic n'existerait pas si des femmes comme les fondatrices dont je fais partie n'étaient pas devenues par le hasard de leur vie, des conjoints qui suivent, des mères au foyer.

Il faut juste savoir, lorsque l'on devient un conjoint qui suit, gérer sa vie comme une profession libérale : il n'y a plus de patron pour vous dire ce que l'on doit faire. Nous devons organiser 8 heures par jour ; nous devons trouver les bonnes occupations pour occuper ce temps intelligemment.

Sans doute est-il plus facile finalement d'aller au bureau et après la réunion du matin, ne plus se poser de question puique l'on a le planning de la journée entre les mains, planning à respecter.
0

#5 User is offline   expatwafe 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 5
  • Joined: 27-February 10
  • Gender:Male
  • F/M:Female

Posted 08 March 2010 - 10:16 AM

Bon sujet de débat en cette journée de le FEMME!

Je comprend ton point de vue, mais je pense que la libéralisation de la femme donne le choix aux femmes de faire vraiment ce qu'elles ont envie de faire de/dans leur vie.

Dans mes propos, je ne dénigre certainement pas la vie de femme au foyer, bien au contraire! C'est le choix de chacune, tout comme de garder une vie active professionnellement.
Le fait de s'engager dans des causes (pour ton cas dans expatclic.com), t'as permis d'être autre "qu'une femme au foyer" :rolleyes: ou que "la femme" de...et c'est justement là que se situe mon problème...je n'ai pas encore trouvé ma place, parce que je ne sais peut-être pas encore ce que je veux faire, ou c'est necoe trop tôt.
Pour ce qui est de remplir une journée de 8h, pour ma part, le temps n'est jamais passé aussi vite que depuis le début de notre expat, le fait de gérer ma vie actuelle comme une profession libérale ne change pas tellement de ma vie avant l'expat...il est souvent plus difficile pour ma part de gérer ses employés de maison (femme de ménage, chauffeur, etc...) ;) que de gérer ses collaborateurs...mais c'est parfois plus enrichissant car cela me permet de comprendre de nouvelles cultures et des nouveaux codes.
0

#6 User is offline   Isabellex 

  • Senior member
  • PipPipPip
  • Group: Members
  • Posts: 5,295
  • Joined: 03-March 03
  • Gender:Female
  • F/M:Female

Posted 09 March 2010 - 10:38 AM

Quote

J'avais un bon job, je pouvais "égaler" mon mari et maintenant je me retrouve en situation "d'infériorité",


C'est cette phrase qui m'a fait réagir et je crois que tu l'as bien compris.

Tu existes parce que tu es toi. Aujourd'hui, tu as un nouveau challenge, une nouvelle vie. Etre toi non plus comme une femme dîte active dans ce monde professionnel mais être toi en tant que conjoint qui suit.

Dire "J'avais un bon job, je pouvais "égaler" mon mari et maintenant je me retrouve en situation "d'infériorité", c'est jouer le jeu des hommes qui au cours d'un cocktail vont demander : " et vous, que faîtes-vous dans la vie ? Et si tu réponds : "oh moi, je suis mère au foyer"! Dans la nano-seconde, il tournera les talons à moins que tu aies des charmes physiques sur lesquelles il n'arrive pas à détacher les yeux... Il parait que c'est très efficace...!!!

En partant en expatriation, vous avez fait un choix de couple, vous avez choisi ensemble que tu deviennes le conjoint qui suit ; Il ne faut surtout pas que le couple (ou l'un ou l'autre) pense que cela met en position d'infériorité le conjoint qui suit.

Tu es la même, tu es toujours toi, avec une nouvelle vie à organiser, comme lui a dû s'organiser dans un nouveau job, un nouvel environnement, de nouveaux collègues.

Mais d'être le conjoint qui suit est sans aucun doute un job difficile qui n'a guère de reconnaissance ce qui le rend encore plus difficile.

Surtout organise-toi pour faire épanouir ton TOI.

This post has been edited by Isabellex: 10 March 2010 - 11:22 PM

0

#7 User is offline   expatwafe 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 5
  • Joined: 27-February 10
  • Gender:Male
  • F/M:Female

Posted 10 March 2010 - 05:21 PM

Bonjour Isabelle,

Tu as raison...il faut que j'arrive à prendre de la hauteur et me déformater de ce qu'est la vie de femme d'expat.. c pas tjs facile, même avec ses amis et famille!
Merci beaucoup pour tes réponses, à chaque fois, elles me font réfléchir et je fais de petits pas de souris... mais dans le bon sens cette fois!

;)
0

#8 User is offline   Poxy 

  • Senior member
  • PipPipPip
  • Group: Members
  • Posts: 1,777
  • Joined: 14-August 03
  • Gender:Female
  • F/M:Female

Posted 17 March 2010 - 09:36 PM

Bonjour Expatwife,

je remets dans le sujet un lien donné par Céline dans une discussion "monde". C'est un article du petit journal sur les femmes expats et je pense que tu vas te retrouver. Perso je m'y retrouve beaucoup surtout sur la perte de confiance et les "deuils" successifs à chaque départ d'un pays. Bonne lecture et à bientôt pour le commenter. :)

This post has been edited by Poxy: 17 March 2010 - 09:41 PM

Honduras (2000/01)-Rép Dom (2001/03)-Indonésie (2003/05)-Tunisie - (2005/07) Angleterre (2007/2008), Mexique (2008/2010) Corée du Sud (2010/2011 ) Inde(2010/2011 )
0

#9 User is offline   cloel 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 7
  • Joined: 26-May 05
  • Gender:Female
  • Location:vietnam
  • F/M:Female

Posted 11 October 2010 - 07:44 AM

Bonjour,

J'arrive un peu tard sur ce post mais je suis soulagee de ne pas etre finalement une extra-terrestre.

Expat depuis deja 5 ans, j'ai une grosse phase de deprime en ce moment.

J'ai suivi mon mari qui est a son compte ici. Au depart on devait faire un essai de 2 ans et finalement 5 ans plus tard on est toujours la. Je ne souhaitais pas travailler avec lui, mais vu la difficulte de trouver des gens de confiance ici, j'ai plus ou moins ete enrolee de force.

Mon mari est deborde et cela joue grandement sur son humeur. Ceci dit, il reussit tres bien et en tire une grande fierte, voire meme parfois un peu trop d'orgueil (disons qu'il prend le melon...)

Moi par contre c'est tout l'inverse. Cantonnée a des taches administratives, j'ai fait une croix sur tout épanouissement professionnel. Alors bien sur, j'ai la vie "doree" d'une femme expat. Femme de menage, nounou, chauffeur. Mais a cote de ca, quasiment pas de vacances (car mon homme a trop de boulot), son humeur a supporter au jour le jour (et un homme sous pression, ce n'est pas evident...), aucun loisir ici (on est a plus de 3/4 d'heure du quartier expat) et pas d'amie du tout.

Si je ne travaille pas, je culpabilise de ne pas l'aider suffisamment, mais en même temps, quand je suis son rythme je suis sr les rotules...

J'ai l'impression de ne plus "exister" en tant que personne. D’être juste la mère de..., la femme de... Parfois j'ai même l'impression que mon mari me prend pour son employée.

Et je sature. Mon humeur est exécrable (avec lui et avec les enfants) En fait, j’étouffe, je me plains sans cesse (comme ici quoi !) et plus ca va plus ca joue sur notre couple.

Si quelqu'un a des tuyaux, vraiment, je suis preneuse....
0

#10 User is offline   cloel 

  • New entry
  • Pip
  • Group: Members
  • Posts: 7
  • Joined: 26-May 05
  • Gender:Female
  • Location:vietnam
  • F/M:Female

Posted 11 October 2010 - 07:46 AM

Et quoi qu'il en soit, merci a vous d'etre la.

C'est un vrai plaisir de se sentir enfin moins seule...
0

#11 User is offline   Valeriexpat 

  • Senior member
  • PipPipPip
  • Group: Members
  • Posts: 1,915
  • Joined: 05-March 03
  • Gender:Female
  • Location:Tokyo, Japon
  • F/M:Female

Posted 11 October 2010 - 08:30 AM

Bonjour Cloel,

Bienvenue sur Expatclic!

Il est tout a fait normal d'avoir des periodes de deprime, notamment a l'etranger, et en lisant tes raisons, je me dis que tu serais peut-etre dans le meme etat en etant en France dans les memes conditions, avec peut-etre l'aide menagere en moins!...

Tu travailles beaucoup, mais tu culpabiliserais si tu arretais. Tu fais un travail qui t'interesse moyennement et qui ne te permet pas d'etre reconnue en tant que toi, tu n'es pas regardee a ta juste valeur, notamment par ton mari.

C'est peut-etre par la qu'il faudrait commencer. Dans les mots de ton message, il me semble percevoir un besoin de retablir une certaine communication entre vous, qui s'est peut-etre erodee avec le stress et le manque de temps. Il faut lui faire sentir que tu joues un role dans sa vie personnelle et professionnelle et que son succes est aussi le tien. Il doit te le faire partager, il doit aussi te valoriser, te faire sentir que tu es importante. Il ne sait peut-etre pas te le dire?

Fais-lui comprendre que vous devez retablir ce dialogue entre vous, car si lui est stresse par son travail, toi aussi tu as des problemes qui'il doit etre capable d'ecouter.

Bon courage!
Valerie
Equipe francaise d'ExpatClic
Tokyo, Japon
valeriexpat@expatclic.com
www.expatclic.com
Pseudo skype : valeriexpat
Liban/Algerie/France/Japon/Cote d'Ivoire/Japon/Afrique du Sud/Maroc/France/Japon
0

#12 User is offline   Nataliexpat 

  • Member
  • PipPip
  • Group: Members
  • Posts: 22
  • Joined: 17-September 09
  • Gender:Male
  • F/M:Female

Posted 14 October 2010 - 03:33 PM

Bonjour Cloel,

Oui je viens un peu tard pour te repondre, mais je viens moi-meme de changer de pays et ai laisse Expatclic de " cote " pendant quelques mois.

Un vrai coup de deprime est toujours l'occasion de se reposer les questions fondamentales. Et ca ce n'est pas facile.
Au dela de la situation d'epouse accompagnante, tu es aussi peut etre a un tournant de ta vie qui te demande de re- choisir une direction.
Mon experience personelle et en tant que coach me dit que c'est a ces moments la qu'il faut revenir a l'essentiel.
Et l'essentiel, c'est toi...
As-tu deja ose profondement reflechir a ce que toi tu aimerais faire de ta vie?
As-tu deja pense a ton reve? Oses-tu rever?
C'est le moment, va chercher ses vieux reves, creuses, cherche plonge...
Si ta vie ne te satisfait pas pour le moment c'est tres probablement parecequ'elle ne correspond plus ou pas a ce que tu veux faire, a tes priorites, tes valeurs.
Une fois que tu auras retrouve tous ses vieux reves enfouis, il sera encore temps de les faire correspondre a la realite de ta vie de femme, d'epouse, de mere, d'expatriee...
je te souhaite une belle recherche de tes reves et desirs.
et n'hesites pas,on est la pour t'encourager.
Natalie Tollenaere
Life coach pour familles en expatriation
www.natalietoll.com
natalie.toll@gmail.com
0

#13 User is offline   AnneM 

  • Senior member
  • PipPipPip
  • Group: Members
  • Posts: 332
  • Joined: 07-June 05
  • Gender:Female
  • F/M:Female

Posted 14 October 2010 - 08:02 PM

Je répondrais peut-être de façon pragmatique, si l'entreprise de ton mari fonctionne bien, ne pouvez-vous pas embaucher qqun de sérieux et de confiance (c'est rare d'apres ce que tu dis mais en y mettant le prix et à force d'entretiens ?) qui puisse te soulager d'une part des tâches administratives pas forcément exhaltantes ?

Cela te dégagerait du temps pour TOI: une activité manuelle ou sportive, un hobbies avec les autres femmes de la communauté expat ou d'un autre cercle, quelquechose qui te plairait à faire avec d'autres !

Tu peux donner un coup de main à ton mari mais de là à mettre complètemnent la main à la pâte et te sentir totalement frustrée finalement de ne pas faire qqchose pour TOI...

Parles en ouvertement et posément avec ton mari en lui montrant du doigt que SA reussite est aussi un peu la tienne et que maintenant il faut que tu prennes un temps pour toi.

Courage ! :clover:
Anne
Johannesburg-Paris-Madrid-en partance pour un univers impitoyable...
0

Share this topic:


Page 1 of 1
  • You cannot start a new topic
  • You cannot reply to this topic

1 User(s) are reading this topic
0 members, 1 guests, 0 anonymous users